Campagne sur les mesures d'insertion

En 2021, Insertion Vaud a lancé une campagne de trois vidéos auprès des employeurs vaudois avec le soutien de la Direction de l'insertion et des solidarités (DIRIS), au sein de la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) du Département de la santé et de l'action sociale (DSAS) de l'Etat de Vaud. Ces petits films de moins de 2 minutes ont été réalisés par l'agence Y-en-a.com et diffusés sur les réseaux sociaux.

Dans une première vidéo, découvrez le programme FORJAD qui permet aux jeunes à l'aide sociale d'avoir accès à des mesures d'insertion sociale de transition (MIS T) en vue d'entrer en formation professionnelle. Les jeunes ont ainsi l'occasion de suivre des cours pour améliorer leurs compétences de base et sont accompagné-e-s par des coaches pour construire un projet professionnel réaliste. Puis ils/elles sont amené-e-s à faire des stages dans des entreprises et sont aidé-e-s à rechercher une place d'apprentissage. Une fois engagé-e-s comme apprenti-e-s, ils ou elles bénéficient d'un suivi individualisé tout au long de leur formation grâce à la mesure AccEnt, qui soutient également les employeurs dans leur mission de formation. 

Notre deuxième vidéo a été publiée le 8 mars à l'occasion de la Journée internationale des femmes. Elle montre une cheffe d'entreprise débrouillarde qui se met en réseau pour former des jeunes. Avec les réseaux d'entreprises formatrices, les REF, des entreprises qui ne pourraient pas assurer l’intégralité de la formation duale dans des conditions optimales mutualisent leurs efforts grâce au soutien d'un organisme d'insertion. Plusieurs solutions existent, mais dans tous les cas les jeunes et leurs employeurs sont soutenus par un organisme d'insertion, avec l'avantage pour les apprenti-e-s de pouvoir découvrir plusieurs contextes professionnels, et pour l'employeur de ne pas avoir à assumer l'intégralité du plan de formation, ni tous les aspects administratifs.

La troisième et dernière vidéo, publiée le 29 mars 2021, nous emmène chez un jeune couple d'entrepreneurs qui engagent une collaboratrice expérimentée de plus de 50 ans et obtiennent ainsi « une aide de l'Etat pour aider quelqu'un qui va les aider ». Plusieurs organismes d'insertion proposent des soutiens spécifiques pour accompagner des seniors à l'aide sociale vers un retour sur le marché du travail. Le programme InPlus d'Insertion Vaud permet notamment d'inscrire des bénéficiaires du revenu d'insertion dans différentes mesures délivrées par des membres de l'association faîtière. Les employeurs qui donnent une chance à ces participants peuvent dans certains cas profiter d'allocations d'initiation au travail (AIT) qui réduisent pour plusieurs mois les charges salariales.